Rechercher
  • Sitroom

Qui peut utiliser Sitroom ?


Outil métier ou outil généraliste ?


C’est une question que se posent toutes les startups digitales quand elles développent un outil : jusqu’à quel point vais-je le développer pour qu’il soit assez différenciant avec un concurrent ? Doit-il servir à un maximum de monde ou dois-je cibler le cœur de métier d’un secteur identifié ?


Sitroom ne fait pas exception et est naturellement confronté à cette problématique. Se plaçant résolument sur le marché du Team Collaboration Service son essence même est d’aider n’importe quelle organisation à mieux communiquer en son sein pour gagner en performance et optimiser son activité. En ciblant plus précisément,

Sitroom a vocation à proposer à tous ceux qui déploient des équipes sur le terrain un centre de coordination digitalisé en trois clics.

Dans l’esprit, Sitroom est l’outil collaboratif des organisations de terrain, soit parce qu’elles doivent traiter et analyser l'information qui en remonte (fonction veille), soit parce qu’en sus elles y déploient des équipes (fonction coordination).

3 niveaux d’utilisation imbriqués


Pour comprendre Sitroom, il faut comprendre son ADN et les éléments qui ont fait germer l’idée.


Issus du milieu des forces armées, ses fondateurs sont particulièrement concernés par la notion de coordination entre des entités centrales de plus en plus lointaines et des équipes terrains mixtes en termes de spécialités, de plus en plus autonomes et isolées. Il s’agit de l’usage principal de Sitroom qui est de mettre dans une même boucle d’information les équipes terrain et leur management.


Avec des expériences dans les entités plus centrales évoquées ci-dessus ("les états-majors"), les fondateurs ont également été confrontés aux silos d’information au sein de celles-ci pénalisant l’intelligence collective des équipes. Il s’agit du deuxième usage de Sitroom qui vise à offrir un outil collaboratif aux organisations traitant de l’information terrain et devant la gérer : traitement, analyse, partage de l’information, et cela sans nécessairement avoir d’interaction directe avec des équipes terrain.


Le troisième étage de la fusée Sitroom est celui de la base de données collaborative. La capacité de l'application à structurer de l’information dans l’espace et dans le temps avec un aspect très visuel peut élargir l’horizon des utilisateurs potentiels. En effet avec parfois jusqu’à 80% des données des organisations (tous types confondus) ayant une notion d’emplacement géographique, la possibilité de structurer celles-ci sur une carte et dans le temps correspond à une réelle proposition de valeur. Sitroom permet d’onboarder ses collaborateurs plus facilement en accédant à une information facilement structurée qui peut être enrichie de manière collaborative.

Ainsi Sitroom cumule la coordination des équipes terrain, l’intelligence collective de l’organisation et l’onboarding facilité des nouveaux collaborateurs.

Faut-il être alors du milieu de la sécurité ou de la défense pour savoir utiliser Sitroom ?


Là encore il faut se rapporter à la philosophie et à l’ADN du projet et de ses fondateurs. L’idée est de pouvoir diffuser largement, par un outil simple et accessible, des process de coordination efficaces. Ces derniers ont fait leurs preuves et permettent d’optimiser l’activité des organisations face à leurs problématiques terrain.


Ces organisations peuvent être ainsi des entreprises tous-chantiers, des agences de voyages outdoor, des entités de maintenance, des agences de protection de l’environnement … nécessitant une meilleure coordination entre leurs équipes terrain et leur management.


Une objection serait que la plupart des organisations citées ont déjà des usages numériques voire des process structurés. Dans ce domaine il y a l’apparence et la réalité. La plupart des organisations s’adaptent aux outils dont elles disposent et le plus souvent quand il s’agit de coordination avec des équipes terrain, on retombe sur des messageries collaboratives ou pas (Whatsapp®, Slack®, SMS, Mail, bout de papier posé sur le bureau ...).


Sitroom vise à offrir à ces organisations, qu’elles soient déjà digitalisées ou en transition digitale, un espace collaboratif spécifique à leurs problématiques terrain que ce soit dans la coordination ou la capitalisation de l’information. Cela se double également d’une offre de conseil, car c’est une chose d’utiliser un outil, c’en est une autre de l’implémenter efficacement et de le faire accepter au sein d’une organisation.

Enfin l’effort est fait sur la simplicité et l’accessibilité : un temps minimal de formation grâce à une prise en main se calquant sur les usages numériques du plus grand nombre.

Les organisations disposant d’outils métiers peuvent créer des silos d’information simplement dus à la technicité des outils proposés.


Ainsi, Sitroom vise à apporter à un large panel d’organisations traitant d’informations terrain, un outil simple d’usage et collaboratif, permettant de structurer plus facilement leurs opérations terrain et de faire grandir l’intelligence collective de leurs équipes.

53 vues0 commentaire
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

©2021 par Sitroom - CGV - Mentions légales / CGU