Rechercher
  • Sitroom

Pourquoi une carte ?

"La géographie n'est autre que l'histoire dans l'espace, et l'histoire la géographie dans le temps" Elisée Reclus.

C’est la question qui revient souvent lorsque Sitroom est présenté. Autant la notion de messagerie collaborative est assez évidente, autant le fait de la lier à un contexte géographique est assez incompris. A quoi peut bien servir le fait de pouvoir saisir des points sur une carte, et de pouvoir les partager ?


Pour cela il est nécessaire de se référer à quelques chiffres : 90% de l’information transmise au cerveau est visuelle, un individu retient 80% de ce qu’il voit, 65% des individus ont une mémoire visuelle.

Par ailleurs dans le domaine numérique, il est communément admis que 80% des données ne sont pas structurées, pour 20% structurées ou semi-structurées.

Enfin près de 80% des données dans les organisations ont un caractère géographique. Evidemment ce pourcentage varie selon l’objet des organisations mais il est prépondérant, particulièrement lorsqu’il s’agit de coordonner des équipes ou des informations éclatées

dans l’espace.

Ainsi l’outil cartographique représente des avantages non négligeables à l’ère numérique :

- le premier est la capacité à visualiser dans sa globalité une situation, en gardant la possibilité de cibler et de suivre au plus près une activité si besoin (fonction zoom) ;

- le deuxième est la capacité à structurer très simplement et très rapidement une information dans deux référentiels : l’espace et le temps (fonction structuration) ;


- le troisième lié au deuxième, est la capacité dans un système d’information géographique (SIG) de sédimenter l’information afin de pouvoir l’exploiter et / ou l’analyser (fonction mémorisation).

Une rapide étude permet de constater que 75% des individus utilisent de temps en temps voire régulièrement (44%) un outil d’information géographique grand public (type Google maps) ou professionnel (SIG) dans leur activité.


Ainsi en liant messagerie collaborative (85% des individus en utilisent dans leur activité) et outil cartographique avec un accès intuitif permettant de s’adresser au plus grand nombre, l’objectif est de mettre en avant les vertus sous-estimées de la dimension géographiques des données.


Pouvoir exploiter et échanger les données de son organisation dans un cadre géographique est alors source d’avantage concurrentiel, notamment dans l’aide à l’optimisation de ses ressources et plus largement à celle de la prise de décision.


Bref, partagez-le sur une carte !

59 vues0 commentaire